Pour ce premier jour de l’European Lab, la question de l’Europe et des élections est au cœur des discussions. La journée commence sur une rencontre autour du soutient apporté aux musiques électroniques européennes et la façon dont ces dernières se sont imposées au fil du temps comme un enjeu majeur de la culture européenne et du Soft Power de l’Europe. D’une pratique artistique underground et délaissée par les institution, les musiques électroniques pourraient passer petit à petit à un domaine stratégique et porteur si les difficultés de rencontre entre acteurs et actrices européens et musicaux n’étaient pas si importantes.

Paula Postolkova

Nous sommes allées interroger Paula Postolkova, engagée pour la scène musicale indépendante slovaque, notamment auprès du festival Sharpe, pour qu’elle nous parle de son parcours et de son expérience de la production musicale.

 

Par Camille Dargaud et Violette Chalier

%d blogueurs aiment cette page :