Camille Dargaud, l’organisatrice du prix Jules Favre, sur scène pour introduire les orateurs et oratrices

Lundi 9 avril avait lieu le tant attendu prix Jules Favre, le concours d’éloquence interne à Sciences Po Lyon. Après une importante campagne sur les réseaux sociaux, nous avons enfin vu et surtout entendu les douze orateurs et oratrices choisis pour participer au concours.

Sur la scène du théâtre Comédie-Odéon, les sujets s’enchaînent, les jeux de mots aussi. Joséphine Brive, Rose Rousset, Joshua Renda Ruelle, Eléonore Alquier, Adel Belqadi, Coline Chapet, Gabriel Deleglise, Arthur Frank, Thibaut Chaine, Clément Carron, Aziliz Raffenel-Rihet et Florent Ramon, tout ce beau monde est monté au pupitre pour défendre le thème de la jeunesse.

Coline Chapet, à la négative sur « La génération Y est elle restée lettre morte ? »

Le Jury était composé d’Ophélia Kolb, la comédienne tenant le rôle de Colette dans la série Dix pour cent, de Tim Dup chanteur nommé aux victoires de la musique 2019, de Carmen Maria Vega, comédienne et chanteuse, de Clémence Longy, elle aussi comédienne et de Myriam Laïdouni-Denis, élue du Conseil Régionale, engagée auprès des migrants et sur les questions écologiques.

A la fin de courtes délibérations, le jury s’est prononcé et c’est Aziliz, Joséphine et Gabriel qui ont été récompensés.

Nous avons eu la chance d’assister au prix et de pouvoir rencontrer orateurs, organisatrices et le public pour avoir leurs réactions.

%d blogueurs aiment cette page :